Situation géographique 

Le village de Ferrières-sur-Ariège se situe dans la région Occitanie, dans le département de l’Ariège, au Sud de Foix sur la RD8.
La commune fait partie du Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises.

Superficie 3,49 km2

Altitude : entre 390 et 1056 mètres

Population : 946 habitants

 

Histoire de Ferrières-sur-Ariège

Le nom de Ferrières était autrefois « Ferieras » : « lieu où l’on trouve du fer ».
Les armes de Ferrières-sur-Ariège se blasonnent ainsi : d'or à six fers à cheval de sable.
Le village avait 3 gisements entre Sutra et Ténac et ses sources d’eau ferrugineuse étaient connues.

Evolution de la démographie :

1806 : 176      1851 : 241      1856 :211     1901 : 226    1921 : 167

1946 : 154      1962 : 181      1968 : 301    1982 : 574    1999 : 705

2014 : 946

 

Approche historique : d’après (histariège)

Donation à l’abbaye St Volusien de Foix de domaines par le comte Roger de Carcassonne et sa femme Aladays en 988 avec les bourgs de Saunhac, Perles, St Irac, Verdun, Praiols, Plausolles (Bibl. Nat, MS, coll. Doat, T1, P. 85)

1390: 11 feux sont recensés (ce qui donnerait, selon Voltaire, 50 habitants).

Ressortissait de la châtellenie et du consulat de Foix.

 

Ancien consulat de Foix :

Amplaing, Arabaux, Baulou, Bénac, Brassac, Burret, Cadarcet, Cos, Ferrières, Foix, Ganac, L’Herm, Loubens, Loubières, Montoulieu, Pradières, Prayols, St Jean de Verges, Saint Martin de Caralp, St Pierre de Rivière, Serres, Soula, Vernajoul

L’abbé de Foix était seigneur de Ferrières qui avait une maison au lieu dit « Gariac » : la métairie de Gariac fut incendiée en 1579, par ordre de Brignon, gouverneur du château de Foix, hostile aux catholiques.

Sylvestre du Bruelh : baron de Ferrières, gouverneur de Nice ; puis son fils, Pierre Sylvestre du Bruelh (né en 1646). Louis XV, en raison des services rendus dans les combats sur la frontière franco-espagnole dans le Roussillon, érige la baronnie de Ferrières en marquisat (1723) ; Jean du Bruelh, né le 21 décembre 1758, assiste à l’assemblée de la noblesse des Etats de Foix tenue à Pamiers le 30 mars 1789 et émigre en Espagne à la Révolution (épouse Catherine Lafont de Sentenac)

3 gisements de minerais de fer existaient entre « Sutra et Ténac » ; de même, le plomb y a été exploité.

Ses sources ferrugineuses étaient connues.

En 1896, Ferrières comporte 61 maisons, 62 ménages pour 236 habitants.

Hameaux au début du XXéme siècle : Cavalier, Lestang, Las Rives, Gariac, Sutra, Bernou, les Saliès

1 instituteur était présent au début du 20éme siècle.

Le lycée Durroux, en remplacement de celui du même nom qui se trouvait à Foix, reçoit ses premiers élèves en septembre 2003 (inauguration le 26 septembre)

2006: La commune se trouve dans le périmètre d'étude du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises (création prévue en 2008)

Pour ce qui est du religieux, Ferrières dépend du doyenné de Foix et du secteur paroissial de Foix comprenant:

Foix, Arabaux, Cos et Labarre, Ferrières, L'Herm, Montgailhard, Montoulieu, Pradières, Prayols, Saint-Martin de Caralp, Serres sur Arget, Soula, Saint-Pierre de Rivière, Brassac, Bénac, Ganac, Le Bosc, Burret, Saint-Paul de Jarrat, Celles, Freychenet

 

Sainte Eulalie, patronne de Ferrières :

Le martyrologue romain mentionne, le 12 février, Eulalie de Barcelone et le 10 décembre, Eulalie de Mérida .

Dans les récits de la passion de l’une et de l’autre, on note de grandes similitudes, et seulement des différences de détail (âge, nom du préféet…)

La date retenue autrefois pour la fête locale (début décembre) indique que la sainte Eulalie de Ferrières serait Eulalie de Mérida …

Eulalie de Mérida aurait vécu au   IV e. siècle.

A douze ans, ses parents la cachent à la campagne, de peur qu’elle ne courre au martyr. Elle s’échappe de nuit et parvient au tribunal de Mérida où elle insulte le Juge et les dieux .
Des bourreaux la déchirent puis brûlent sa poitrine et ses flancs.

Saint Grégoire de Tours (+ 594) parle d’arbres fleurissant miraculeusement en hiver, près de la tombe d’Eulalie, à Merida, pour sa fête.

 

Archives de l’Evêché de Pamiers

Actualité

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins statistiques. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tel que Google Analytics, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, Acymailing ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décidez de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas.

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, peuvent être présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.